Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 22






Jury
Le Jury 2004 est composé de Ariane Ascaride (Présidente), Pascale Deschamps (France 2), Marie Desplechin (Ecrivaine), Rebecca Manzoni (France Inter), Michel Palmieri (Elle) et Alexandre Mallet-Guy (Distributeur Memento Films)

Palmarès

- Grand prix du Jury : TE DOY MIS OJOS / TAKE MY EYES, Iciar Bollain (Espagne)
«Pour la finesse du traitement d’un sujet difficile, l’interprétation sans faille et le respect des personnages et de leur ambivalence».
- Mention spéciale : MISO / A SMILE, Kyung-Hee Park (Corée du Sud)
- Prix du meilleur espoir féminin : MARIE KREMER (J’ai toujours voulu être une sainte)
- Prix du Public Meilleur long métrage fiction : TE DOY MIS OJOS / TAKE MY EYES, Iciar Bollain (Espagne)
- Prix du Public Meilleur long métrage documentaire : ONE OF MANY/LE VOL DE L'ESPRIT, Jo Béranger, Doris Buttignol (France-Allemagne)
- Prix AFJ (Association des Femmes Journalistes) : DON’T YOU WORRY IT WILL PROBABLY PASS, Cecilia Neant-Falk (Suède)
- Mention spéciale : DIE KINDER DES GELDES / LES ENFANTS GÂTÉS, Daniella Marxer (Autriche)



Créteil: terre d'Asile ?





Le Théâtre du Soleil, la compagnie d'Ariane Mnouchkine à la Cartoucherie (Bois de Vincennes) propose "Le dernier caravansérail (Odyssées)", pièce sur le drame des réfugiés et des exils forcés par les guerres.
A quelques stations de métro plus loin, le Festival de Créteil explore le thème identique d'Asile-Exil et deviendra nomade en diffusant ses programmes dans le monde entier dès mai 2004.
Le festival, très dense, nous offre des projections de courts et longs métrages, 4 avant-premières, des séances pour les scolaires, ainsi qu'un grand débat sur les multiples parcours de l'émigration et sa représentation au cinéma. Après avoir fêté 25 ans de millier de regards de réalisatrices, le 26e festival s'annonce "comme une ouverture à une meilleure compréhension du monde, des autres, de nous-mêmes."

Entre deux rives

La programmation "Asile/Exil" présente 38 films à la rencontre de populations immigrées et "réfugiées" dans les pays d'Europe occidentale. La plupart sont des documentaires français s'interrogeant sur les exils de maliens (Parti les mains vides), de russes (France, terre d'exil) ou de portugais (SolangeÉcom Saudades; la sélection des demandes de refuge politique (En quête d'asile); la vie au centre de Sangatte (Welcome ou/in Sangatte; Sangatte, station balnéaire); le génocide arménien (Sans retour possible); la difficile insertion en France (L'engagement de Carole; Le Bateau monde
Des films indispensables, véritables points de départ pour s'interroger sur les notions d'identité et de frontières et supports d'archives oeuvrant au nécessaire devoir de mémoire collective.

L'année (romantique) George Sand

Amandine Aurore Lucie Dupin est née à Paris le 1er juillet 1804. A l'occasion de son bicentenaire, le festival propose une soirée de gala avec un spectacle de la chorégraphe Karine Saporta et une projection de George Qui ? de Michèle Rosier. Pour retrouver l'univers quotidien de Sand, je vous conseille de visiter le Musée de la Vie Romantique, dans le 9e à Paris, une fin d'après-midi brumeuse d'automne avec votre chéri(e).

La nuit (blanche) Dominique Blanc

Dominique Blanc est à l'honneur cette année avec un autoportrait de 8 films de Milou en Mai de Louis Malle à La Trilogie de Lucas Belvaux.
La soirée de gala qui lui est consacrée permettra de revoir Stand by de Roch Stéphanik, pour lequel elle a reçu le César de la Meilleure Actrice en 2001 (après 3 César du meilleur second rôle). Samedi 13 mars, elle a choisi de soutenir deux femmes, l'une Amal Bedjaoui, réalisatrice née à Alger, l'autre Spôjmaï Zariâb, écrivaine afghane, exilée, dont le nom signifie "la pleine lune". Gageons que la magnifique interprète de la marquise de Maintenon, d'Henriette de Nevers et de Phèdre saura célébrer les nouvelles afghanes en pleine lumière.

Histoire de voir, histoire de voile

La nouvelle section "Histoire de voir" regroupe des documentaires sur des sujets d'actualité, celle des luttes pour la liberté, l'indépendance, la défense des traditions. Les sujets sont éclectiques. Vous allez assister à la rencontre entre une jeune cinéaste québécoise et la résistante Lucie Aubrac (Lucie de tous les temps de Julie Perron) puis être incollable sur l'historique des vibromasseurs en Australie (Turn me on de Catherine Chauchat). Sujet d'actualité brûlant Regards sur le voile de la suissesse Vanessa Langer, qui revient de Sana'a au Yémen, permettra de comprendre le symbole et le langage des voiles, "jeu sur ce que l'on cache et ce que l'on dévoile".

Les Films d'Ariane

Cette année, Ariane Ascaride, la Présidente du Jury devra décerner le Grand Prix du long métrage fiction parmi 10 films internationaux, dont Te dov mis oios d'Iciar Bollain, Goya du meilleur film 2003. Ariane sera entourée par Marie Desplechin, auteur de nombreuses romans jeunesse; Alexandre Mallet-Guy, producteur chez Mémento Films du prochain film d'Emanuele Crialese (Respiro); Pascale Deschamps (France 2), Rebecca Manzoni (France Culture) et Michel Palmieri (Elle).

Business dans le 9-4

Notons la création du Marché du film du festival pour les professionnels qui pourront visionner plus de 900 films concernant les femmes et l'histoire des femmes et le rassemblement des festivals de films de femmes d'Europe.
Au moment où la section "Femmes numériques" fête son premier anniversaire, les distributeurs devraient être attentifs à ces vidéos inédites, répondant au thème du déplacement: des corps, des objets, des espaces. Une fois de plus le festival reprend mouvement. Action ! (comme le clame l'affiche)