Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 22






site officiel tout le programme : expositions, conférences, rencontres, spectacles, animations, films.
Cité des sciences et de l'industrie (Paris).
13 février / 30 juin 2007

Ressources web
Arctique, Pôle nord
Antarctique, Pôle sud





Paradis (?) blanc





Les grands espaces ont quelque chose de naturellement cinétique. Les déserts comme les forêts tropicales, la savane comme les Pôles, Nord et Sud.
De La Marche de l'empereur à Happy Feet, les contrées glacées n'ont jamais été aussi "tendance" pour les divertissements familiaux. L'explication ne tient pas qu'à cette dimension esthétique. Les intentions des cinéastes sont surtout politiques et écologiques. Qui n'a pas en tête l'image de ces fontes de glace terrifiantes dans Une vérité qui dérange? Ces blizzards effroyables dans Le jour d'après? Le changement climatique, réchauffement global et bouleversements locaux, est à l'origine de ces films qui ne font que témoigner d'un écosystème hostile à l'homme (c'est à dire sa vie économique et sociétale) mais essentielle à l'humanité et son environnement (la terre). Fragile équilibre où nos pôles froids ont une utilité essentielle pour l'ensemble des zones habitées. C'est aussi le cadre de recherches scientifiques majeures pour comprendre l'histoire géophysique de notre planète (au sud) et l'enjeu de routes commerciales et stratégiques pour des puissances comme l'Europe, la Russie, le Canada, les USA (au nord).
Ecran Noir, toujours soucieux de promouvoir le cinéma comme outil pédagogique et politique, s'associe à la Cité des Sciences et de l'Industrie dans le cadre de ce cycle exceptionnel d'Expositions, conférences, rencontres, spectacles animations et FILMS. Un festival qui se tiendra en avril, au milieu de ce programme qui s'étire de février à juin.

Du 7 au 22 avril 2007.
Documentaire, film (pour enfants ou pour adultes). Dessins animés. Les mondes polaires ont souvent été regardé de manière ethnologique, esthétique ou même onirique. De Paul-Emile Victor aux productions de l'ONF (Canada), et notamment les aventures de Tuktu, l'observation a souvent été scientifique. Le cinéma essaie à chaque fois de prouver pourqoi ces zones sont en sursis, pourquoi elles sont vulnérables. Les films tentent d'alerter le spectateur, de le convaincre d'agir, de lui faire aimer un espace qui est étranger à son mode de vie, souvent à travers une vision humaniste ou animalière.

Voici une sélection de fictions à ne pas rater sous aucun prétexte. Bien sûr ce n'est pas exhaustif. Il s'agit avant tout d'être représentatif et de vous inciter à découvrir d'autres films "polaires", au chaud, chez vous. Notamment Smilla Sense's of Snow ou Le dernier trappeur.

- L'enfant qui voulait être un ours. Jannik Hastrup (Danemark, 2002). Film d'animation.
- Atanarjuat, la légende de l'homme rapide. Zacharias Kunuk (Canada, 2002). Premier film Inuit, sélectionné à Cannes.
- Le journal de Knud Rasmussen. Zacharias Kunuk, Norman Cohn (Canada, Danemark, 2006).
- L'âge de glace 2. Carlos Saldanha (Etats-Unis, 3006). Le plus grand succès de l'animation de l'année.
- Sur la poste du glouton. Guéorgui Kropatchev (Russie, 1978). Par un écrivain evenk.
- Sept chants de la toundra. Marrku Lehmuskallio, Anastasia Lapsui (Finlande, 2000). Film écrit et réalisé par un Nénetse.
- Kabloonak. Claude Massot (Canada, 1994). Kabloonak est le nom donné à Robert Flaherty par les Esquimaux. Ajoutons donc le grand classique documentaire de Flaherty : Nanouk, l'esquimau (Etats Unis, 1921), entre poésie et regard ethnographique, avait définitivement ancré une vision mythologique de ce peuple dans le cinéma.

A la Géode ne pas manquer : Ernest Shackleton, naufragé de l'Antarctique (Etats Unis, 2001), qui retrace la survie exceptionnelle d'une traversée du continent blanc entre 1914 et 1916. La Planète blanche (France, 2004). Fresque animalière et arctique.



vincy