Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 22






Le Jury

- Faye Dunaway
- Danièle Thompson
- Michèle Laroque
- Noëlle Châtelet
- Philippe Carcassone
- Eric Serra
- Gérard Gros
- André Bercoff
- Erick Zonca

Palmarès

Le Grand Prix : Suzhou River de Lou Ye (Chine)
Le Prix Spécial du jury : André le magnifique de Emmanuel Silvestre et Thibault Staib (France)
Le Prix d’Interprétation Féminine : Zhou Xun ( Suzhou River)
Le Prix d’Interprétation Masculine : Billy Crudupp (Jesus' son)
Mention spéciale à Karin Julsrud (Norvège) pour son film Bloody Angels.
Le Prix Sheaffer du public : Amy de Nadia Tass (Australie)
Le Prix de la Presse : The DreamCatcher de Ed Radke (USA)



Compétition officielle




André le magnifique, de Emmanuel Silvestre , Thibault Staib.
Autour de Yana (Hachaverim Shel Yana), de Arik Kaplun.
Bloody Angels (1732 Hotten), de Karin Julsrud.
Comme toi... (Come te nessuno mai), de Gabriele Muccino.
Drôle de Félix, de Jacques Martineau , Olivier Ducastel.
Jesus'son, de Alison Maclean.
Les cinq sens (The Five Senses), de Jeremy Podeswa.
Suzhou River (Suzhou He), de Lou Ye.
White Boys, de Marc Levin.

Prix Schaeffer du Public
Amy, de Nadia Tass.
Boys don't cry, de Kimberly Peirce.
Douche (Xizhao), de Zhang Yang.
Final cut, de Dominic Anciano , Ray Burdis .
Hotel Splendide, de Terence Gross.
Human traffic, de Justin Kerrigan.
Les Enfants du ciel, de Majid Majidi.
Luna Papa, de Bakhtiar Khudojnazarov.
Mademoiselle Julie (Miss Julie), de Mike Figgis.
Portées par le vent (Tumbleweeds), de Gavin O'Connor.
Rats and rabbits, de Lewis Furey.
Sur un air d'autoroute, de Thierry Boscheron.

Avant premières
A tombeau ouvert (Bringing out the dead), de Martin Scorsese.
La parenthèse enchantée, de Michel Spinosa.
Le Prof, de Alexandre Jardin.
Signs and Wonders, de Jonathan Nossiter.
Simpatico, de Matthew Warchus.
Topsy Turvy, de Mike Leigh.

Films d'ouverture
L'enfer du Dimanche (Any given Sunday), de Oliver Stone.
Film de clôture
Là-bas... mon pays, de Alexandre Arcady.

Jeune Cinéma Espagnol
Si la construction européenne fait des progrès constants, le sentiment de communauté culturelle n’est pas ancré dans tous les coeurs. Ainsi dans le domaine du cinéma, il faut bien se rendre à l’évidence : les différents publics d’Europe n’ont pas beaucoup de curiosité à l’égard des cinémas de leurs voisins. Et c’est le cinéma américain qui, plus que jamais, bâtit des passerelles entre les communautés. C’est pour cela que nous sommes particulièrement heureux de présenter depuis l’an passé une sélection de films issus d’une cinématographie mal connue à l’intérieur de nos frontières. En 1999, c’est l’Italie qui était à l’honneur, cette année nous avons voulu donner la parole au jeune cinéma espagnol. Une façon de montrer que le cinéma ibérique ne se limite pas aux grands noms qui ont ponctué son histoire : Buñuel, Saura, Almodovar... et qu’il sait faire preuve d’une belle santé. (In dossier de presse)

Los sin nombre (Les sans-nom), de Jaume Balaguero
Avec Emma Vilarasau, Tristan Ulloa, Karra Elejalde, Pep Tosar, Jordi Dauder.
El milagro de P. Tinto (Le miracle de P.Tinto), de Javier Fesser
Avec Luis Ciges, Silvia Casanova, Pablo Pinedo, Javier Aller, Emilio Gavira.
Las huellas borradas (Les traces effacées), de Enrique Gabriel
Avec Federico Luppi, Mercedes Sampietro, Elena Anaya, Hector Altiero, Sergi Calleja.
Pideles cuentas al rey (Demandez des comptes au roi), de Jose Antonio Quiros
Avec Antonio Resines, Adriana Ozores, Nicolas Ferndez Luna, Emma Penella, Jesus Bonilla
Nadie conoce a nadie (Personne ne connaît personne) de Jaume Balaguero
Manolito Gafotas, de Miguel Albaladejo
Avec David Sanchez del Rey, Adriana Ozores, Roberto Alvarez, Antonio Gamero, Fedra Lorente.
Solas (Seules), de Benito Zembrano
Avec Ana Fernandez, Maria Galiana, Carlos Alvarez Novoa.