Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 22









LES MEMBRES DU JURY 1998

Frédérique MOREAU, Agnès VARDA, Luce VIGO, Jacques CHAMPREUX, Roger DIAMANTIS, Karim GHIYATI, Jacques KERMABON, Michel MARIE, Laurent PERRIN, Maurice PONS, Jean RABINOVICI, Gérard VAUGEOIS

Secrétariat : Anne GONAND



MARDI 28 AVRIL 1998 C'est le mardi 28 avril 1998, au Rex Club à Paris que s'est déroulé cet événement cinématographique. Etrange décor que celui-là car il est destiné à faire office de boîte de nuit. C'est donc là qu'a eu lieu la remise des prix Jean Vigo 1998. Le public était venu nombreux - ainsi que la télé (Spectacle) ou la radio (RFI) - pour assister à cette remise de prix annoncée par l'actrice Chiara Mastroiani.





Ainsi, c'est le film Dis-moi que je rêve de Claude Mourieras - et produit par Philippe Carcassonne - qui a obtenu le prix Jean Vigo 98, pour la catégorie long métrage. Quant au Prix Jean Vigo du court métrage, c'est au film Les corps ouverts (47 minutes tout de même) de Sébastien Lifshitz que celui-ci a été remis. Un film sur l'errance, les rencontres, et les découvertes du désir et du sexe. On peut y voir, entre autres, Margot Abascal...

Dis-moi que je rêve sera présenté au Festival de Cannes (13 au 24 mai 1998) dans la sélection officielle non compétitive Un Certain Regard. Notons également que Claude Mouriéras a réalisé depuis 1979 de nombreux films et vidéos, courts ou longs, documentaires ou fictions parmi lesquels Nuit de Chine (1987) qui fut sélectionné au Festival du Court Métrage de Clermond-Ferrand en 1989...

L'an dernier, le prix Jean Vigo était allé à La vie de Jésus de Bruno Dumont et en 1996 à Encore de l'écrivain et scénariste Pascal Bonitzer. Le jury était constitué de critiques, d'exploitants ou d'anciens prix Jean Vigo, et présidé par Agnès Varda.