Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 22










Des Emiles (Reynaud et Cohl) à Miyazaki....




Depuis 5 ans environ, le cinéma d'animation est sorti de son ghetto pour prendre toute sa place dans l'offre culturelle de notre époque. Jamais le genre n'avait connu un tel succès auprès du public cinéphile. Depuis décmbre 2001, 6 films d'animation ont séduit chacun plus d'un million de spectateurs. Mais aux chiffres s'ajoutent aussi la variété. En effet, depuis la triomphe international et surprise du magnifique Kirikou (de Michel Ocelot), nous avons pu constater l'avènement de l'animation japonaise, communément appelée Mangas, au cinéma mais aussi l'envie pour le spectateur de goûter à d'autres formes d'animation, tels que la pate à modeler avec Chicken Run (Grande Bretagne), l'image de synthèse (Toy Story, Shrek, Final Fantasy) ... Si les Américains dominent encore le marché, les Français et les Japonais parviennent à s'infiltrer en exploitant de nouvelles formes et en ciblant principalement les adultes (Corto Maltese, par exemple). Pour finir ce bilan, notons aussi que les médias ont eu leur rôle, en anoblissant ce genre du 7ème Art, et en lui offrant de plus en plus d'espace, sans mépriser cette forme de création qui souvent était considérée come des produits pour enfants.

"La 1ère édition de La Fête du cinéma d'animation voit le jour à l'occasion la 1ère Journée mondiale du cinéma d'animation, lancée cette année dans le monde entier par l'Association internationale du film d'animation (ASIFA). Cette Journée se déroulera désormais chaque année le 28 octobre, commémorant ainsi la première projection publique de l'histoire du pré-cinéma réalisée en 1892 à Paris, au Musée Grévin, par Émile Reynaud avec son «Théâtre optique»." mentionne le communiqué de l'AFCA (Association Française du Cinéma d'Animation).
Plus de 120 manifestations sont prévues un peu partout en France. On retiendra ceci, dans un programme très riche.
- le Musée Grévin (Paris) acceuillera l'exposition consacrée au pionnier Emile Reynaud. Ce Musée héberge à l'année le Théâtre optique de son inventeur. La cinémathèque projettera dans ce cadre les deux films du réalisateur conservés à ce jour (Pauvre Pierrot et Autour d'une cabine- ).
- La Cinémathèque (Paris), justement, projettera une rétrospective des pionniers du cinéma d'animation : Disney, Grimault, Méliès, Cohl, Vertov...
- Emile Cohl, premier cinéaste d'animation d'appellation contrôlée, expérimentateur de l'image, sera honoré en Côtes d'Armor, à Lyon et en Région Parisienne. Gaumont a réunit des copies de ses films, que la société a produit il y a près de 95 ans.
- Saison culturelle tchèque oblige, l'animation de cette "école" réputée d'Europe Centrale sera mise en avant à Annecy, Epinay sur Seine, Toulouse, ....
- Annecy, capitale internationale de l'animation, présentera un Best of du Festival. Clermont-Ferrand offre son propre best-of de courts métrages.
- Outre de nombreux programmes de court métrages présentés notamment à la Cinémathèque de Corse, en Martinique (Festival Jeunimage), notons le programme de Cinéalternative (Paris), spécialisés dans l'image de synthèse.
- L'animation canadienne sera visible à l'Unesco.
- Les travaux des Ecoles d'animation seront diffusés à Beaubourg.
- Michel Ocelot aura le droit à un hommage au forum des Images.
- La cité des sciences s'offria un thème : l'animation présnetant sciences et techniques.
- Le Carré d'Art à Nîmes fera un panorama de l'animation mondiale, de Windosr McCay aux studios Aardman.
- Le Crac de Valence se spécialisera dans l'animation française des années 40 et 50.
- Bordeaux s'offrira une nuit blanche (au Max Linder de Créon) avec 7 films, du Roi et l'Oiseau à Monstres et cie en passant par Perfect Blue.
- Finissons avec l'animation japonaise. Mon voisin Totoro de Miyazaki ressort en salle. Et la Maison de la Culture du Japon remonte aux sources de l'animation japonaise, et donc à l'origine des Mangas. Passionnant.

Ne boudons pas notre plaisir avec un léger bonus. Des films d'naimation sur Internet, nouvelle panacée du genre.
- Le FIFI qui cette année a récompensé des anim's aussi variées que Flow, The Killer ou Kunstbar
- Bechamel qui nous sort le troisième épisode de Zaïoli.
- Fous d'anim qui diffusera online des extraits de films de la section animation de l'ESAAT.

Plus d'infos?
Tél : 01 40 23 08 13.