Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 23

 
Les petits princes


France / 2013

26.06.2013
 



PRINCE DE COEUR





JB rêve de devenir footballeur professionnel. Après avoir posté sur Internet une vidéo de ses dribbles impressionnants, il se fait repérer par un centre de formation. Sur place, il est chahuté, bizuté, taclé, mais JB a un souci plus grave: une malformation cardiaque qu'il a dissimulé et qui pourrait bien le mettre hors jeu du terrain et même du monde des vivants.

Dans Les petits princes, on est bien loin des biscuits doux et sucrés qui portent le même nom. Ces petits princes là sont plutôt des durs à cuire qui ne reculent devant rien pour arriver à leur fins.

Poussés par une même passion, le ballon rond, Jean-Baptiste et ses petits camarades repoussent les limites du possible pour se rapprocher de leur rêve de foot et de gazon. Entre conflit, amitié et amour, ce film est un petit bijou, sensible et généreux. Pourtant, voir une bande de jeunes courir derrière un ballon, c'est sympathique durant 15 minutes, mais pour ceux qui n'aiment pas le football, ce n'est pas une partie de plaisir. Dans Les petits princes rien de tout ça. On ne peut pas zapper, on ne veut pas zapper, on reste coller à l'histoire. Car Les petits princes n'est pas qu'un zapping de buts ratés et de rêves brisés. Il est avant tout un long-métrage rempli d'amour et de force, porté par des acteurs talentueux et convaincants. Il laisse la douce sensation d'un tendre baiser déposé sur les lèvres.

On imagine même ce que ça aurait donné avec quelques moyens en plus et une ambition cinématographique moins réaliste.
 


 
 
 
 

haut