Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 21


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 17

 
Les Héritiers


France / 2014

03.12.2014
 



UNE ÉDUCATION





"- Les enfants et les adolescents, pas de religion, pas de nationalité." Une classe en or pour un film qui prend aux tripes. Inspiré d'une histoire vraie, Les héritiers raconte l'histoire d'une classe de seconde au plus bas qui va se révéler grâce à une prof hors du commun. Parce qu'on a bien besoin d'espoir et d'amour dans ce monde tyrannique, Les Héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar, adaptation d'une histoire vraie, est un feel-good movie où l'école émancipatrice est un genre en soi dans le cinéma.

Au lycée Léon Blum de Créteil, la seconde 1 est indisciplinée, tient des propos peu orthodoxes et préfère se bagarrer en classe plutôt que de refaire le monde. Pourtant, leur nouvelle prof va, contre toute attente, les inscrire à un concours historique. Le sujet «Les enfants et les adolescents juifs dans le système concentrationnaire nazi». Autant vous dire que cela ne va pas être de tout repos. Propos racistes, ignorance, ces élèves vont pourtant s'éveiller à travers ce sujet et même remporter ce fameux concours.

Face à une nouvelle génération dopée à la télé réalité, à la critique et à qui on rabat les oreilles avec des sujets houleux tels que le chômage, la retraite et la délinquance, ce film montre qu'avec un peu de confiance en soi, l'avenir n'est pas si sombre. Tolérance, émotion et espoir sont les maîtres mots de ce film véridique qui ne vous laissera pas de marbre. On est d'autant plus ému face à cette classe lorsque l'on apprend qu'ils ont été 20 sur 27 à obtenir le bac avec mention. De quoi faire taire les clichés et illuminer une société qui en a bien besoin.

Bien sur cinématographiquement, il y a des défauts. Mais le récit les compense ses failles. Il surdose l'émotion mais ne gâche pas son envie d'être optimiste. Bourrés de clichés et de scènes convenues, mais l'énergie d'Ariane Ascaride et le jeu authentique des élèves les balaient par leur sincérité. Les héritiers aurait pu être un grand téléfilm. Ce n'est pas Entre les murs. Mais, comme de nombreux films récents sur l'école (et en attendant le merveilleux Bébé tigre), il porte une foi en lui qui déplacerait un mamouth.
 
cynthia

 
 
 
 

haut