Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 23

 
Wild


USA / 2015

14.01.2015
 



Wild: la chevauchée sauvage





"Je schlingue tout le temps et de partout! Mes dessous de bras c'est rien à côté du reste!"

Il n'y a pas qu'un gros sac à dos que Reese Whiterspoon porte à bout de bras dans Wild, il y a aussi tout le film. Plus que convaincante, elle joue à la perfection le rôle de cette accro au sexe et à la drogue qui tente de se racheter une conscience et de se trouver spirituellement.

Pourtant, il sent comme un parfum de déjà vu, non ? Et bien oui ! Un énième scénario sur la quête de soi à travers la nature et la randonnée... Si chez Walter Mitty c'était drôle et chez Into The Wild lumineux, ici, c'est assez répétitif. Ce qui est bien dommage pour ce film qui partait d'un bon sentiment. Mais voilà on fini par s'ennuyer et vouloir nous aussi rentrer chez nous à pieds ! Malgré tout, on reste. Pour le doux visage de Reese d'abord et ensuite pour sa prestation qui sauve véritablement l'univers pesant du film.
 
Cynthia

 
 
 
 

haut