Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  

Production : Gaumont, Mandarin Films, M6 Films
Distribution : Gaumont Colombia Tristar Films
Réalisation : Michel Hazanavicius
Scénario : Jean-François Halin, Michel Hazanavicius, d’après le roman « OSS 117 » de Jean Bruce
Montage : Reynald Bertrand
Photo : Guillaume Schiffman
Décors : Maamar Ech-Cheikh
Musique : Ludovic Bource, Kamel Ech-Cheikh
Costumes : Charlotte David
Durée : 99 mn
 

Jean Dujardin : OSS 117 - Hubert Bonisseur de la Bath
Berenice Bejo : Larmina
Aure Atika : Princesse Al Tarouk
Constantin Alexandrov : Setine
 

Site officiel
 

 
OSS 117, Le Caire nid d’espions



France / 2006

19.04.06
 

1955. Hubert Bonisseur, alias l’agent secret OSS 117, bras droit du Président Coty, est envoyé dans une bien exotique fourmilière pour y mettre de l’ordre : Le Caire, fief des jolies femmes, roi et princesses déchus, sectes, groupuscules et autres nids d’espions anglais, français et soviétiques qui en ont plus ou moins dans le pantalon. Leçons de charme, candeur et peps à la Française sur les traces des plus savoureux poncifs de l’espionnage…
 
Sabrina
 

haut