Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  

Production : Les films du Kiosque
Distribution : SND
Réalisation : Florent-Emilio Siri
Scénario : Patrick Rotman
Montage : Olivier Gajan
Photo : Giovanni Fiore Coltellaci
Format : 35mm
Décors : William Abello
Son : Antoine Deflandre
Musique : Alexandre Desplat
Costumes : Mimi Lempicka
Directeur artistique : Dominique Carrara
Durée : 1 mn
 

Benoît Magimel : Terrien
Albert Dupontel : Dougnac
Aurélien Recoing : Vesoul
Marc Barbé : Berthaut
Vincent Rottiers : Lefranc
Lounès Tazairt : Saïd
 

site officiel du film
 
 
L'Ennemi intime


France / 2007

03.10.2007
 

De Jamel à Magimel. Si Indigènes s'est fait grâce à Jamel Debbouze, L'ennemi intime est lié à la rencontre entre Benoît Magimel et le documentariste Patrick Rotman (La guerre sans nom avec Bertrand Tavernier). Magimel voulait faire un film sur la Guerre d'Algérie tandis que Rotman préparait un documentaire inititulé... L'ennemi intime Il est l'auteur du scénario.





Magimel le fidèle. C'est aussi l'acteur qui a proposé le film au réalisateur Florent Emilio Siri. C'est leur troisième film après Une minute de silence et Nid de guêpes en plus du doublage de Magimel sur le film américain du cinéaste, Otage.

L'Algérie, ignorée du cinéma français. On a filmé les guerres mondiales, celles d'Indochine, mais il semblerait que les guerres de décolonisation n'ont pas inspiré nos cinéastes. R.A.S., Le petit soldat, La Question, Avoir 20 ans dans les Aurès, La Bataille d'Alger, La belle vie, Mon colonel. La nouvelle vague en parle clairement dans Les parapluies de Cherbourg, Cléo de 5 à 7, Adieu Philippine.

Dupontel sur le pont. Il avait refusé la première version du script où son personnage était trop noir. A l'origine tortionnaire il devient alcoolique refusant la torture.

Tournage. Maroc. 48 jours. Une photo désaturée et un storyboard précis.
 
v.
 
 
 
 

haut