Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  

Production : Wild Bunch, Protozoa Pictures, Staurn Films, Sessions Payroll Management
Distribution : Mars distribution
Réalisation : Darren Aronofsky
Scénario : Robert Siegel
Montage : Andrew Weisblum
Photo : Maryse Alberti
Décors : Tim Grimes
Son : Ken Ishii
Musique : Clint Mansell
Costumes : Amy Westcott
Maquillage : Mike Marino
Durée : 105 mn
 

Mickey Rourke : Randy
Marisa Tomei : Cassidy
Evan Rachel Wood : Stephanie
Mark Margolis : Lenny
Todd Barry : Wayne
Wass Stevens : Nick Volpe
 

The Wrestler à Venise
Le site internet français du film
Le site internet américain du film
 
 
The Wrestler


USA / 2008

18.02.2009
 

De Mickey Rourke à Nicolas Cage : Dès le départ, Darren Aronofsky avait envisagé de confier le rôle principal à Mickey Rourke. C’est la frilosité des producteurs qui l’a contraint à se rabattre sur Nicolas Cage. Toutefois, ce dernier a rapidement pris conscience de l’opportunité que représentait le rôle pour son ami Mickey. "Il s’est donc retiré de la course en parfait gentleman", explique le réalisateur. Une chance pour l’acteur sur le retour qui, grâce à ce rôle, a frôlé un prix d’interprétation masculine à Venise (seul un point du règlement interdisant de cumuler la coupe Volpi avec le Lion d’or a empêché le jury de le distinguer) et s’est vu décerner un Golden globe ainsi qu’une nomination aux Oscar.





Scénario original : Si Darren Aronofsky a trouvé l’idée de The Wrestler dans ses carnets de note d’étudiants (parmi une liste de sujets envisagés), c’est la découverte d’un scénario de Robert Siegel qui lui a donné l’orientation générale de l’intrigue. "J’aimais beaucoup son humour noir, même s’il m’a fallu retravailler le scénario pour qu’il corresponde vraiment à l’atmosphère du film", déclare-t-il.

Réalisme : En plus d’adopter un style très proche du documentaire, Darren Aronofsky a tenu à tourner dans d’authentiques salles de catchs avec de vrais fans et de vrais sportifs. Au cours du film, Mickey Rourke ne combat ainsi qu’avec de véritables catcheurs professionnels.

Chanson : Bruce Springsteen, qui est un ami de Mickey Rourke, a eu envie de lui faire cadeau d’une chanson spécialement écrite pour le film, intitulée The wrestler. "Il a écrit la chanson à partir du scénario, ce qui est sans doute beaucoup plus difficile qu’après avoir vu le film", se souvient Darren Aronofsky. "C’était vraiment extraordinaire." Le chanteur a d’ailleurs reçu le Golden globe de la meilleure chanson pour cette composition.
 
MpM
 
 
 
 

haut