Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  

Production : Firm Films, Depth Entertainment, Abandon Entertainment, Collision Entertainement, Dune, Foxtor
Distribution : 20th Century Fox France
Réalisation : John Moore
Scénario : Beau Thorne, d'après le jeu vidéo Max Payne édité chez Rockstar Games
Montage : Dan Zimmerman
Photo : Jonathan Sela
Décors : Daniel T. Dorrance
Son : Glen Gauthier
Musique : Marco Beltrami, Buck Sanders
Effets spéciaux : Rob Sanderson
Costumes : George L. Little
Directeur artistique : Andrew Stearn
Durée : 100 mn
 

Mark Wahlberg : Max Payne
Mila Kunis : Mona Sax
Beau Bridges : B.B. Hensley
Olga Kurylenko : Natasha
Chris O Donnell : Jason Colvin
Olga Kurylenko : Natasha
Ludacris : Jim Bravura
Nelly Furtado : Christa Balder
 

Site internet français du film
Site internet américain du film
Max Payne, le jeu
 
 
Max Payne


USA / 2008

12.05.2008
 





Adaptation : Avant d’apparaître au cinéma sous les traits de Mark Wahlberg, Max Payne fut le héros d’un jeu vidéo sur PC et console. Malgré une scénarisation assez basique (un flic aux méthodes peu scrupuleuses essaye de venger la mort de sa famille), ce shoot’em up 3D fit fureur à sa sortie en 2001 en raison de son univers glauque et violent, de sa maniabilité et surtout de sa modélisation d’une fonction "bullet time" qui permet au joueur de ralentir le temps. Largement popularisé par le premier volet de Matrix, le "bullet time" offre des combats extrêmement dynamiques où le personnage peut esquiver les balles ou réaliser d’impressionnants plongeons tout en continuant de mitrailler ses adversaires. C’est probablement l’élément qui a achevé de faire de Max Payne un jeu extrêmement cinématographique, aussi bien visuellement que scénaristiquement.
 
MpM
 
 
 
 

haut