Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 23


  

Production : Telema, StudioCanal, Arte, France 2
Réalisation : Patrice Chéreau
Scénario : Anne-Louise Trividiv, Patrice Chéreau, d'après le livre de Hanif Kureishi
Montage : François Gedigier
Photo : Eric Gautier
Musique : Bowie, Iggy Pop, The Clash, Clinic...
Durée : 120 mn
 

Mark Rylance : Jay
Kerry Fox : Claire
Timothy Spall : Andy
Philippe Calvario : Ian
Marianne Faithfull : Betty
 

 
 
Intimité (Intimacy)


France / 2001

28.03.01
 

Une sorte de grand chelem. Ours d'Or, prix d'interprétation féminine, prix du meilleur film européen au Festival de Berlin, l'un des plus prestigieux au monde. Chéreau obtient enfin une consécration cinématographique, toujours ignoré à Cannes comme aux César. Il est d'ailleurs peu étonnant que ce soit l'Allemagne qui lui fasse ce triomphe inattendu (face à un poids lourd brillantissime comme Traffic). Le metteur en scène a souvent fait tourner ses pièces outre-Rhin, monter ses opéras à Bayreuth et Berlin.




Intimité,Rolex Replica Watches interdit aux moins de 12 ans, a surtout fait parler de lui pour ses scènes de cul (fellation, érections...). Le cinéaste les justifie en disant qu'il ne voulait pas montrer, mais il souhaitait ne rien cacher. Mais ce drame s'inspire surtout des récits d'Hanif Kureishi, dont le scénario My Beautiful Laundrette, fit le déclencheur de sa brillante carrière. Intimité fut donc écrit entre Paris et Londres, entre la scénariste et l'auteur, recomposant une histoire à partir de milles puzzles. Hanif et Anne-Louise précisaient Jay et Claire. Les autres personnages prirent forment par la suite... Anne-Louise Trividic a par ailleurs scénarisé le prochain Toni Marshall avec Deneuve.
Produit par Charles Gassot (Ceux qui m'aiment prendront le train, Le Goût des autres, les Chatilliez, La Cité de la peur), Intimité est avant tout le nouveau Chéreau. On y retrouve tous ses thèmes, toutes ses angoisses, une certaine liberté de comportement mêlée à une âpreté des sentiments. Comme l'histoire qui l'a inspiré se passait à Londres, il a tout fait à londres, en recrutant des acteurs anglais. Les acteurs, c'est important chez l'ex- Monsieur Théâtre des Amandiers.
Pour commencer, Rylance, qui dirige le Shakespeare's Globe Theater depuis 4 ans. 40 berges, il a déjà reçu le Laurence Olivier Award (le Molière britannique) du meilleur acteur. Il est considéré comme un des plus grands interprètes Shakespearien. On l'a rarement vu au cinéma, si ce n'est dans le film de Philip Haas (Des anges et des insectes).
Kerry Fox a débuté chez Jane Campion (Un ange à ma table), avant de jouer dans La sagesse des crocodiles et surtout dans Petits meurtres entre amis, le film culte de Boyle. C'était elle l'infernale coloc.
Timothy Spall, grand habitué de Mike Leigh, a été vu dans Vatel; Calvario, seul frenchy du casting, est son premier rôle de cinéma, après avoir joué Hamlet au théâtre; et Marianne Faithfull, en comédienne ratée, femme paumée, mais pleine d'espérance, est une grande chanteuse de rock, issue de la mouvance des Rolling Stones. La voix rauque habite désormais des personnages de cinéma et de scène, chez Tchekhov ou face à Delon.
Reste que le film, sombre et dur, presque sordide, ne va pas sédurie au delà des cinéphiles urbains. Appuyé par Libé et diffusé dans peu de salles, Intimité restera un succès d'estime entre intimes. Ce qui sera déjà pas si mal de nos jours...
 
vincy
 
 
 
 

haut