Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 22


  

Production : Katharina, Renn, TF1
Réalisation : Yvan Attal
Scénario : Yvan Attal
Montage : Jennifer Augé
Photo : Rémy Chevrin
Musique : Brad Medglau
Durée : 93 mn
 

Charlotte Gainsbourg : Charlotte
Yvan Attal : Yvan
Terence Stamp : John
Noémie Lvovsky : Nathalie
Ludivine Sagnier : Géraldine
Lionel Abelanski : Georges
Laurent Bateau : Vincent
Ophélie Winter : la célébrité dans le train
Roschdy Zem : le compagnon de la célébrité
Keith Allen : le réalisateur
 

 
 
Ma femme est une actrice


France / 2001

14.11.01
 

Yvan Attal est d'abord un acteur, méconnu, même si attachant et notoire. A 36 ans, ce comédien né en Israël, marié à la fille Gainsbourg, papa d'un petit Ben, avait reçu un César du meilleur espoir masculin pour Un monde sans pitié, en 90. En 11 ans, on ne peut pas dire qu'il ait percé. Aux yeux du monde et Les Patriotes ont été des échecs; il a pourtant tourné chez Ravalec, Vernous (où il obtin le Prix Jean Gabin), Winterbottom... En 97, il réalise un court, I got a woman, qui lui servira de base à son premier long, Ma femme est une actrice. Sa femme est vraiment une actrice, et cette actrice joue donc le premier rôle dans son film.




Attal s'est laissé influencé par Woody Allen, George Cukor, les coupes mythiques du cinéma... C'est Claude Berri, le producteur, qui insiste pour qu'il transforme son court en long. Le film est estimé à 4.5 millions d'euros. A cela on ajoute un marketing plutôt soigné : multiples affiches en sépia, pas de site web mais énormément de promo télé...
De bout en bout, tout repose sur la femme, sur l'actrice, sur Charlotte. Même si Yvan est l'auteur, c'est bien La petite voleuse qui porte le bébé. Elle n'a jamais été aussi "libre" sur les plateaux de TV, elle inonde les couvertures de magazine, elle se donne à fond en vendant le film de son mari. Le couple est en première ligne. Il est fort probable que sa première semaine soit excellente au box office et que des américains se laissent séduire et achètent le scénario.
2 ans après son César dans une autre comédie douce amère, La bûche, Gainsbourg revient en force pour conquérir le public, après l'impair de Félix et Lola. On lui adjoint un casting de rêve : Terence Stamp (Superman, The Hit, Priscilla, L'Anglais, Star Wars I), la réalisatrice Noémie Lvovsky, Ludivine Sagnier (qu'on verra dans 8 femmes chez Ozon)... A cela s'ajoute une bande originale de film mélangeant le jazzman Brad Mehldeau à de stitres plus pop/rock légendaires. On note aussi les caméos de Naguy, Roshdy Zem et d'Ophélie Winter.
L'expérience est inédite. Charlotte a partagé la passion d'Yvan, de l'écriture au lancement, en lui obéissant pour qu'elle parraisse le plus naturel possible. "Il y a une magie des premières fois, et je regrette toujours un peu le temps de "L'effrontée" et de "La petite Voleuse". Le film d'Yvan a effacé cette nostalgie en me donnant la chance de tourner encore une fois, mon premier film".  
 
vincy
 
 
 
 

haut