Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 22






site officiel Emergence
Fondation GAN










Emergence, laboratoire hybride entre star système et nouveaux talents

EDITION 2005

En 1998, Elizabeth Depardieu, soutenu par Gérard du même nom et Jack Lang, alors Maire de Blois, créé l'Université d'été internationale du cinéma. Sorte de Sundance Institute pour l'Europe.
De Blois en Provence, emergence, marque slogan de ce laboratoire, grandit. Objectif : aider la création cinématographique et l'échange entre jeunes cinéastes et professionnels expérimenter.

2005 est ainsi la 7ème session de ce TD du 7ème Art. Déménagement en Île de France, région qui (s')investit beaucoup dans le cinéma.
Détailler le processus de sélection serait trop long et un site internet existe pour ça. Sous la houlette de Elizabeth Depardieu, puis grâce à un jury, 2005 fera tourner 8 cinéastes en herbe.

Du 30 mai au 17 juin, à Marcoussis (sud de Paris), ils tourneront une scène imposée et une scène libre (à partir de projets de longs métrages) dans les conditions d'une production professionnelle. C'est là le véritable intérêt. Outre une série de projections ultérieures en France, 11 films ont déjà été tournée, parmi lesquels Brodeuses, Podium, Demi-tarif, Depuis qu'Otar est parti... souvent récompensés dans divers festivals. Cela a fait travaillé un millier de techniciens et comédiens depuis 7 ans.

Christian Angeli, Cyril Bedel, Sebastien Betbeder, Cheik Fantamady Camara, Marc Fitoussi, Mia Hansen-Löve, Antonin Peretjatko et François-Xavier Vives sont les lauréats de cette année. Ils travailleront avec Caroline Cellier, Michel Duchaussoy, Nicolas Duvauchelle et Joey Starr, Emmanuelle Béart, Xavier Beauvois... Il y a pire casting. Côté parrains, notons Chabat, Gatlif, Salvadori, Corneau, Assayas... Soutenus par des sociétés de production comme Pelléas (le dernier film des frères Larrieu) ou Haut & Court, s'ouvrant à l'Italie et l'Afrique, les projets retenus n'ont aucun fil conducteur; chaque talent a un parcours qui se distingue de ses camarades. Ils ont tous réalisés un court métrage auparavant, carte de visite qui confirme l'importance de ce format pour débuter et gagner la confiance des producteurs comme des institutions.

Alors qu'il est de plus en plus difficile de faire financer des projets singuliers (entre le formatage télévisuel et celui imposé par les festivals en guise de résistance), de mettre en avant de nouveaux cinéastes (dans l'écrasement marketing d'une distribution de plus en plus foisonnante), emergence a le mérite de construire des passerelles entre ceux qui font le cinéma (agents compris) et ceux qui espèrent en faire partie. Sorte de Star Academy sans le voyeurisme et les paillettes.
Mais, mieux que cela, il pourrait, à terme, devenir un palier indispensable entre l'offre exponentielle de formation et le nécessaire premier long métrage de talents toujours plus nombreux. Synthèse idéale pour faire le "tri", complémentaire avec la Fondation Gan ou la Cinéfondation, il résoudra peut-être le problème de crise artistique du cinéma Français, absent depuis des années des grands prix dans les Festivals ou les Oscars. Plutôt qu'une crise de foi, ayons donc cette espérance qu'emergence trouvera quelques uns de ceux qui feront le cinéma de demain.



vincy