Laurent Terzieff quitte la scène (1935-2010)

Posté par MpM, le 3 juillet 2010, dans In memoriam.

Laurent TerzieffLe comédien et metteur en scène français Laurent Terzieff vient de s'éteindre à l'âge de 75 ans des suites "de  complications pulmonaires". Celui qui fut baptisé en 1958 "la nouvelle gueule d'ange du cinéma français", pour son rôle dans  Les tricheurs de Marcel Carné, s'est partagé durant près de soixante-ans entre le théâtre et le cinéma.

Sur les planches, avec la compagnie qui portait son nom, il a notamment créé plusieurs pièces inédites (La Pensée d'Andréiev en 1961, Tango de Mrozek en 1967...) et monté différents spectacles autour de la poésie de Rilke ou Brecht. Son travail lui valut d'ailleurs de nombreuses récompenses : prix Gérard Philipe en 1964, Grand prix national du théâtre en 1984, et plusieurs Molière, dont le dernier en avril 2010 pour L'habilleur et Philoctète.

Au cinéma, il avait résisté aux sirènes du star-system, mais pas à celles de la curiosité :  on l'a ainsi vu chez Bunuel (La voie lactée), Clouzot (La prisonnière), Godard (Detective), Pasolini (Médée)... et, dernièrement, en vieux gangster usé dans J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit.

Tags liés à cet article : , , , .

exprimez-vous
Exprimez-vous

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.